Pour mieux comprendre le beau,
nos prestataires l'expliquent

UX et UI Design : quelles différences

À une époque où l’industrie du numérique se développe à grande vitesse, il est normal de rencontrer des difficultés quant à la définition de nouvelles notions et nouveaux métiers émergents. Entre UX et UI design, il n’est pas toujours facile de faire la différence ; d’autant plus que les deux concepts sont proches et complémentaires.

 

UX design

 

L’UX design, qui tient pour User eXperience, fait référence à l’étude et l’optimisation du ressenti d’un utilisateur lorsqu’il est confronté à un site web ou une interface digitale (application ou borne par exemple). En se mettant à la place de l’utilisateur, l’UX designer cherche à améliorer son parcours et à le rendre le plus agréable possible pour faciliter sa recherche d’informations.

L’UX design se concentre donc sur l’aspect émotionnel de l’expérience client en prenant en compte le sentiment général de ce dernier vis-à-vis du produit. Son but est de proposer une navigation optimale, un plaisir d’utilisation mais aussi une facilité de compréhension. Pour en savoir plus sur le métier d’UX designer, vous pouvez consulter notre article consacré à ce sujet.

L’UX designer se concentre donc sur le ressenti des utilisateurs en analysant ce qui les attire, ce qui peut les aider à comprendre le produit ou encore à mieux l’utiliser. L’UI designer cherche quant à lui à rendre le plus accessible possible les diverses fonctionnalités d’un produit.

 

UI design

 

L’UI design, acronyme de User Interface, ou interface utilisateur en français, permet d’améliorer l’interaction d’un utilisateur avec un produit. Cette réflexion doit être menée pour toutes les étapes de l’utilisation produit, la première d’entre elles étant d’attirer le client. Le designer d’interaction doit alors déterminer quels outils mettre en place pour favoriser l’engagement.

L’UI design intervient donc dans l’aspect visuel d’un site afin de capter l’attention de l’utilisateur et s’assurer qu’il ne quitte pas une page à peine arrivé dessus. Cependant, l’esthétique ne doit pas prendre le pas sur le contenu pour éviter d’en oublier le but premier de l’interface : s’il s’agit d’un site e-commerce par exemple, le client doit le comprendre immédiatement et être poussé à l’achat par divers éléments. Son engagement soit aussi être le plus simple possible : l’UI, ou interface utilisateur, correspond à ce qui facilite la navigation d’un utilisateur sur un site ou une application. Les éléments graphiques et les blocs de textes doivent donc avant tout faciliter les recherches et interactions de l’internaute.

Le design d’interaction intervient donc à divers niveaux :

  • •La mise en place du parcours client (optimisé et intuitif)
  • •Le vocabulaire utilisé (compréhensible de tous)
  • •L’aspect visuel (graphisme soigné et représentatif de l’entreprise)
  • •Les outils proposés (qui doivent faciliter les démarches du client)

 

Conclusion

 

L’UX designer se concentre sur l’aspect émotionnel et psychologique de l’expérience utilisateur. Très lié au métier de designer d’interaction, il fait part de ses études sur le ressenti client tout au long de l’utilisation du produit afin de créer une interface optimale et recherchée.

Le métier d’UI designer se réfère quant à lui aux éléments pratiques de la création d’interfaces. Il est un expert des outils interactifs mais peut parfois en oublier le sentiment général procuré par l’application : c’est là qu’intervient de façon complémentaire l’UX designer. Pour aller plus loin sur ce sujet, vous pouvez aussi lire notre article : Comment choisir son UX designer.

Comment faire un bon flyer

 

Mentions Légales -  © prestataires.com SAS - Réalisation Magiris